Kenny Garrett : un homme généreux

Publié le par le blog de la passerelle de saint-brieuc

Kenny Garrett 2 

c° Steven Lecornu 


 

On savait Kenny Garrett capable de beaucoup de choses : nous balader d'un univers coltranien à une musique genre easy listening pendant un set de pur bonheur de deux heures et demie (!), partager la scène aves ses musiciens en les faisant régulièrement applaudir par le public (surtout son excellent pianiste Vernell Brown dont il ira jusqu’à scater sur son nom), inviter son tourneur français pour le faire traduire une invitation au bonheur adressée au public etc.

Capable de tout et du meilleur et surtout capable de faire se lever la salle entière et lui faire reprendre à l’unisson le thème de son dernier morceau et faire durer le plaisir encore et encore…et encore…. Son lumineux sourire ne le quitte pas, comme s’il avait atteint une forme de plénitude au bout de son set : il est heureux et nous rend heureux.

A peine sorti de scène, il se précipite vers le stand de disques à l’entrée de La Passerelle où les spectateurs ont la surprise de rencontrer cet homme généreux qui prend le temps d’un échange avec chacun.

Ce concert avec celui qui est actuellement considéré comme l’un des meilleurs saxophonistes au monde s’annonçait dans la saison jazz de La Passerelle comme un évènement : il l’ a été oui vraiment !

 

 

Kenny Garrett

 Kenny Garrett, sax, Corcoran Holt, contrebasse, Mc Clenty Hunter, batterie

c° Steven Lecornu / Le Télégramme


IMG 0273

le sourire de Kenny Garrett après le concert avec Gilles et Alban du "Disquaire"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article